Marrakech Mausolées et saints

La ville de Marrakech et ses environs sont un haut lieu de spiritualité et de croyances populaires. Les saints (en arabe les Wali Allah) y sont nombreux, mais les plus connus sont au nombre de sept. Cela s’explique par le fait que le chiffre sept a une vertu toute spéciale dans l’Islam, il rappelle entre autre que les cieux sont au nombre de 7. Les saints de l’Islam sont de deux sortes: les saints sérieux ou saints des lettrés, sujets des hagiographies et les saints populaires ou saints du peuple qui n’ont qu’une réalité historique assez difficilement saisissable.

Les Sept Saints de Marrakech, appelés généralement les Sabaâtou Rijal (Sept Hommes), sont considérés comme des saints sérieux. Ils étaient des hommes pieux, des grands mystiques ou des théologiens célèbres. Certains d’entre eux ont laissé des œuvres réputées dont la qualité scientifique est reconnue.

Le culte dont jouissent les Sept Saints n’est pas très ancien. Il fut institué officiellement au XVIIème siècle et coïncide avec l’apparition du maraboutisme au Maroc qui va dominer les campagnes et pénétrer même dans les villes.

Marrakech Historique

By / 11th février, 2016 / Historique, Marrakech, Tourisme / No Comments

Marrakech, c’est d’abord, avec Fès, sa rivale fondée deux siècles et demi plus tôt, le cœur historique du Maroc. Marrakech (était d’ailleurs le nom donné à tout le pays, avant qu’on ne lui préfère sa déformation espagnole (Marruecos et, donc, Maroc).

Elle est stratégiquement située près de la côte atlantique, pas si loin du Sahara, et au pied des montagnes de l’Atlas qui l’alimentent en eau potable. La ville acquiert pendant plusieurs siècles le statut historique de capitale méridionale du Maghreb. En 1062, Youssef ben Tachfin s’empare de Fès, de Meknès et de Taza. En 1086, il débarque à Algésiras et étend son empire jusqu’à Lisbonne et Tolède. Son fils Ali (1107-1144), qui lui succède à 23 ans, entoure Marrakech d’une véritable ceinture de remparts en pisé, percés de portes monumentales.

Plus tard, Ibn Toumert, de la dynastie des almohades choqué par le faste des cours qui l’ont précédé et par le déclin religieux du royaume, prêche une réforme pour le rétablissement d’une foi pure. Avec quelques compagnons, il fonde une confrérie appelée les Almohades. Puis viennent la dynastie des saadiens et la période du protectorat puis l’indépendance.

Marrakech Artisanat

A chaque fois que l’on va quelque part sur cette planète, il y a toujours des produits locaux, des « souvenirs » vendus aux touristes. Le plus souvent, il s’agit de produits « typiques », représentatifs d’un savoir-faire unique que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Marrakech est une ville bien connue pour son artisanat, mais également pour son attractivité touristique…Les produits d’artisanat sont très recherchés, et Marrakech exporte une bonne partie de sa production à l’étranger. Au total, la plupart de la production artisanale est vendue soit à l’étranger, soit à des étrangers, les marocains ne représentant plus qu’un tiers des ventes.

On peut dire que c’est normal, une fois que vous avez acheté votre poterie, vos tapis ou vos sacs à mains, vous n’avez pas besoin d’en racheter tous les ans…Sans aller jusqu’à dire que tout est 100% marocain, nous pouvons affirmer que la majeure partie de ce que l’on trouve en vente à Marrakech est une production locale. Bien sûr, certains éléments utilisés pour fabriquer un objet sont peut-être produits industriellement à l’étranger, comme par exemple les fermetures éclairs, les boutons ou même le fil, mais ceci n’enlève en rien la qualité artisanale de l’objet.